Sélectionner une page

L’externalisation de services en Inde pour une entreprise française

L’OEIL EXPERT
de Vassili Delioux

Phénomène assez nouveau au début des années 2000, l’externalisation est aujourd’hui un concept répandu. Il s’agit pour une entreprise de confier une partie de son activité jugée non stratégique à une autre entreprise. Le plus souvent il s’agit de l’activité qui est la moins productrice de capitaux. Toutefois, il ne s’agit pas d’une décision anodine pour une société, d’autant plus si cet outsourcing a lieu hors de nos frontières.

L’externalisation de services en Inde pour une entreprise française

L’OEIL

EXPERT de 

Vassili Delioux

Phénomène assez nouveau au début des années 2000, l’externalisation est aujourd’hui un concept répandu. Il s’agit pour une entreprise de confier une partie de son activité jugée non stratégique à une autre entreprise. Le plus souvent il s’agit de l’activité qui est la moins productrice de capitaux. Toutefois, il ne s’agit pas d’une décision anodine pour une société, d’autant plus si cet outsourcing a lieu hors de nos frontières.

Les avantages de l’externalisation

Selon Vassili Delioux, il existe plusieurs grandes possibilités qui poussent une entreprise à opter pour l’externalisation. Tout d’abord, il est difficile pour une entreprise de compiler tous les savoir-faire sans se disperser. Il est donc fréquent de sous-traiter sur des questions spécifiques pour se concentrer sur son cœur de métier. D’autant plus si les activités sous-traitées sont peu maîtrisées et demanderaient un fort investissement. L’outsourcing permet d’arriver à un résultat de qualité plus rapidement et avec moins de frais. De plus, cela permet de mieux encadrer son budget avec des montants engagés planifiés en amont. Elles peuvent donc dégager une rentabilité accrue.

 

Puis, les entreprises ont parfois besoin de gagner en flexibilité. Elles s’adressent alors à d’autres entreprises pour mutualiser leurs expertises et progresser plus vite. L’exemple le plus connu est celui des laboratoires pharmaceutiques qui parfois décident d’externaliser la partie recherche et développement à des start-up spécialisées dans la biotech. Cela permet aux laboratoires de se concentrer sur la production des médicaments tout en gardant le cap côté recherche. L’avantage est également que l’investissement, notamment salarial se fait côté start-up. Et, les entreprises spécialisées dans l’externalisation sont très dynamiques. Pour rester compétitives, elles investissent beaucoup. Enfin, l’un des critères souvent les plus déterminants lors du choix d’outsourcer est le temps. En effet, il est plus rapide d’opter pour l’externalisation que de structurer son activité pour accueillir de nouveaux projets.

LES CONTRAINTES SELON VASSILI DELIOUX

Néanmoins, l’externalisation compte aussi de nombreux inconvénients et ne reste pas un choix anodin dans la vie d’une société. Ainsi, elle engage l’entreprise dans une relation de dépendance vis-à-vis d’un prestataire et entraîne une perte dans la maîtrise de son activité tout comme un manque d’information. Egalement, Vassil Delioux explique que ne pas recruter directement les salariés de l’entreprise externalisée, peut donner un sentiment de déresponsabilisation envers l’entreprise et ainsi, une baisse de la qualité de service ou de production.

L’inde, un choix pertinent 

Certaines entreprises ont tenté l’aventure et ont trouvé des prestataires fiables, parfois hors des frontières françaises. C’est le cas en Inde où de nombreuses sociétés ont décidé d’externaliser leurs compétences. Le pays est souvent appelé “Capitale mondiale de l’externalisation”. Ce n’est pas sans raison. Le pays présente une bonne maturité technologique que ce soit en termes d’équipements ou d’éducation. La population possède également une excellente réputation mondiale pour la qualité de son travail et son appétence aux technologies tout en parlant couramment anglais. Un grand nombre de centre d’appels sous-traitent en Inde. D’autant plus que le coût du travail dans ce hub est très avantageux pour les entreprises occidentales. Bien entendu, toutes ces économies restent relatives. Pour que l’externalisation fonctionne et soit avantageuse, tout en respectant un cahier des charges, l’entreprise doit prévoir de fréquents déplacements en Inde. Cela afin d’améliorer l’organisation entre les différents acteurs.

Bureaux de J-C Doe
Bureaux vue sur la ville
Usine de fabrication de voitures

L’experience de Vassili delioux 

Vassili Delioux a passé quelques mois en Inde pendant lesquels, il a veillé à la bonne mise en place de la plateforme d’externalisation. Lors de son immersion, il a formé les équipes indiennes aux méthodes de travail françaises, incluant les spécificités de communication inhérentes à notre pays. Pour Vassili Delioux, l’Inde est le pays partenaire idéal pour la mise en place d’une équipe de sous-traitance du fait de son excellente éducation aux nouvelles technologies, de la très bonne pratique de la langue anglaise et du sérieux des salariés. Convaincu de ce bon
investissement, il a mis en place des projets dont un outil collaboratif illustrant les atouts de la plateforme indienne. Ce support était à destination de l’ensemble de l’entreprise française afin de mieux communiquer entre les deux équipes et améliorer leur formation.

COMMENT REUSSIR SON EXTERNALISATION ?

 

Selon Vassili Delioux, il n’y a pas de secret à la réussite d’une externalisation en Inde. Tout passe par le bon sens et la mise en place d’une communication exemplaire entre les plateformes. Il faut viser à minimiser un maximum les interprétations possibles ainsi qu’à simplifier les mécanismes de transmission des informations. Dans ce cadre, Vassili Delioux a participé activement à la systémisation d’un outil de bon de commande en ligne. L’idée était de former des groupes de travail composés de binômes pilotes avec une personne de l’entreprise française et une autre en Inde pour veiller à l’anticipation et à la résolution de tous les éventuels problèmes. Fort de ce succès, Vassili Delioux est convaincu du bon investissement que représente l’externalisation.